top of page

Glace et blessure sportives à éviter ?

Dernière mise à jour : 14 déc. 2023

Glace et blessure sportives à éviter avec vos blessures (entorse) musculaires et/ou ligamentaires ?


Clinique PSB: Chiropratique Glace et chaleur pour soigner les blessures sportives


D’où provient l’idée de mettre de la glace pour contrôler les blessures sportives, musculaires et ligamentaires? Cette recommandation remonte aux années 1978 avec un protocole de traitement appelé « RICE »

  • R: Rest/Repos

  • I: Ice/Glace

  • C: Compress/Compression

  • E: Elevate/Élévation


Mettre du RICE 🍚 sur vos blessures


Dr. Gabe Mirkin, un physicien né dans les années 1935, sera celui qui introduira la mnémonique RICE en 1978.

  • Le repos faisait référence à la limitation, généralement deux jours d’inaction, d'une zone blessée. La théorie voulait que le repos viserait à réduire l'inflammation et à prévenir d'autres blessures.

  • La glace faisait référence à l'application d'objets froids sur une blessure pour réduire l'enflure et l'inflammation par vasoconstriction, pour le soulagement temporaire de la douleur et pour améliorer le processus de guérison

  • La compression faisait référence au port de bandages, de bas, d'attelles ou d'appareils similaires pour appliquer une pression sur une zone localisée afin de réduire l'enflure.

  • L’élévation consistait à maintenir une blessure au-dessus du niveau du cœur pour réduire l'enflure en encourageant le retour du sang de la zone enflée vers le cœur avec l’aide de la gravité.

La mise en œuvre du protocole RICE n'est malheureusement plus recommandé, car il n'y a pas suffisamment de recherches sur son efficacité et de nombreuses composantes du protocole altéreraient ou retarderaient le processus de guérison en ne permettant pas à l'inflammation de faire un travail optimal de guérison.






L'inflammation, bon pour nous?


L'approvisionnement en sang est un élément important dans le processus de guérison tout comme l'inflammation qui auront pour objectif le déclenchement d'une cascade d'évènements positifs à la réparation tissulaire. La glace ayant un effet vasoconstricteur, diminuera le diamètre des vaisseaux sanguins, diminuera temporairement l'apport des marqueurs sanguins inflammatoires et par conséquent, les cellules sanguines réparatrices.


L'importance du sang dans la réparation tissulaire suivant une blessure sportive et comment la glace pourrait avoir le potentiel de diminuer le volume sanguin régionale et avoir un impact négatif sur la réparation des muscles et des ligaments endommagés
Sang et réparation tissulaire

L’amour et la paix?


Depuis quelques années, le nouveau protocole clinique, supporté par des évidences scientifiques, utilisé dans les cliniques chiropratiques et de physiothérapie modernes pour le traitement des blessures aux tissus mous, est le « PEACE & LOVE ».

  • P: Protection de la région blessée

  • E: Élévation du membre affecté

  • A: s'Abstenir d’utiliser la glace et anti-inflammatoires non-stéroïdiens (AINS)

  • C: Compression avec des bandages

  • E: Éduquer nos patient(e)s pour une récupération optimale

&

  • L: Laisser la douleur guider votre rétablissement

  • O: Rester optimiste

  • V: Vascularisation avec des activités physiques aérobiques légères

  • E: Exercices pour retrouver votre endurance


Encore du travail à faire pour trouver l'amour et la paix...


Le nouveau protocole n'est malheureusement pas parfait parce que certains de ses éléments n'ont pas beaucoup de support scientifique pour justifier leur utilisation dans un contexte clinique. C'est pourquoi il est important que l'on regarde ensemble en détail les éléments du protocole PEACE & LOVE en expliquant leur pertinence pour vous!

  • Le "P" pour protection fait référence à l'évitement des activités, mouvements et les actions qui augmentent sévèrement votre douleur durant quelques jours. Si vous êtes un athlète, c'est bien de prendre du repos et de comprendre que les études sont claires, vous pouvez prendre jusqu'à deux semaines de repos sans avoir aucune perte de volume et de force musculaire.

  • Le "A" pour s'abstenir fait référence à la glace et des anti-inflammatoires non-stéroïdiens (AINS). D'éviter d'utiliser ceux-ci sont des recommandations très importantes pour éviter de venir ralentir la cascade de guérison naturelle qu'apportent l'inflammation et le sang dans la région blessée.

  • Le "E" pour éducation fait référence aux informations et conseils donnés par les docteurs en chiropratique et les physiothérapeutes en répondant à toutes vos questions, vos inquiétudes et vos peurs vis-à-vis le diagnostic neuro-musculo-squelettique ainsi que son évolution à travers le temps. Ceci aura pour objectif de vous redonner le contrôle de la situation pour commencer votre ré-éducation et diminuer le temps de guérison tissulaire.

  • Le "L" pour "laisser" fait référence à la capacité de votre corps d'envoyer des signaux appropriés de douleur pour guider votre rétablissement suivant la phase de protection avec une mise en charge progressive dans la zone confort-inconfort. De jour en jour, votre sensibilité dans la région affectée diminuera et votre tolérance au mouvement augmentera progressivement.

  • Le "O" pour "optimiste" fait référence à la compétence des patients et patientes de moduler l'intensité de la douleur en optant une meilleure perspective sur leur condition. Les études sont claires, un ou une patiente en contrôle de sa condition et avec une attitude positive guérira beaucoup plus vite.

  • Le "V" pour "vascularisation" fait référence à l'importance des cellules sanguines dans la réparation tissulaire en optant pour des exercices aérobiques (marche, vélo, natation, etc.) pour vous maintenir actif, commencer à offrir du travail musculaire léger, mais surtout promouvoir la vascularisations des tissus endommagés et diminuer votre temps de guérison.

  • Le "E" pour "endurance" fait référence à l'importance de retourner à l'action avec des exercices de renforcement qui auront pour objectif d'améliorer l'endurance et l'amplitude de mouvement progressivement.






La compression tout comme l'élévation sont des éléments du nouveau protocole qui restent encore incertains. La raison est simple, ces deux éléments manquent sévèrement d'évidences scientifiques pour justifier leur utilisation. Cependant, pour la compression, si le fait de mettre des bandages et/ou des supports semi-rigides augmente votre confiance dans le retour aux mouvements progressifs et aux activités aérobiques, celle-ci pourrait être bénéfique pour vous. - Dr. Julien Boisvert, chiropraticien D.C.

Pour conclure


Éviter de mettre de la glace et de pendre des anti-inflammatoires si votre douleur est liée avec un évènement traumatique et ainsi permettre à votre corps d’utiliser l’inflammation pour apporter les cellules réparatrices à l’endroit de la blessure. Prenez du repos et ensuite, laisser la douleur guider le retour aux mouvements à travers des activités aérobiques et ensuite de renforcement musculaire.


Le plus important!


Pour une attention plus spécifique de notre part sur votre douleur et pour plus d'informations, nous vous invitons à utiliser notre système de rendez-vous en ligne pour avoir une consultation rapide à notre clinique sur la rive sud de Montréal ou directement en vidéo-conférence. Nous serons en moyen de répondre à toutes vos questions, vous donner un diagnostic, vous donner des conseils et outils personnalisés pour rapidement reprendre le contrôle sur votre douleur.


Finalement, nous vous invitons à partager cet article avec votre famille, vos proches et vos ami(e)s pour que, vous aussi, soyez le vent de changement dans la vie de quelqu'un d'autre.


Parce qu'une personne informée, c'est une personne en contrôle de sa santé.


Clinique PSB, là pour vous, quand vous avez besoin!



108 vues0 commentaire

Yorumlar


bottom of page